professionnel

Assurance Retraite

Le saviez-vous ? La CFE est le seul acteur sur le marché de l’assurance qui donne aux expatriés la possibilité de travailler à l'étranger sans impact négatif sur leur retraite, et donc la possibilité à leur employeur de maintenir un même niveau d'engagement que pour un salarié non expatrié. 

Grâce à notre assurance retraite, vous cotisez comme en France et vos cotisations sont reversées à l'Assurance Retraite de la Sécurité sociale, qui se charge de mettre à jour le compte individuel retraite de chaque salarié. 

Cette offre est faite pour vous si : 

  • vous avez (ou allez avoir) des salariés Français à l’étranger ; 
  • pendant cette période, vous voulez qu'ils ne perdent aucune annuité dans le calcul de leur pension de retraite ; 
  • vous avez des obligations conventionnelles de traitement équitable de vos salariés à l'étranger et en France. 

Les atouts de l'offre assurance retraite

4 avantages pour votre entreprise

 
  • Vous êtes un employeur attractif. Vos employés occupés hors de France ont un régime de protection sociale équivalent à celui dont ils bénéficiaient en France.
  • Des tarifs compétitifs : cotisations inférieures à celles du régime général, aucune variation en fonction du nombre d'ayants droit, réduction pour les jeunes expatriés, pas de cotisation aux allocations familiales, répartition des charges d'un commun accord entre employeur et expatrié...
  • La fidélisation récompensée : nos tarifs sont dégressifs au fur et à mesure des années.
  • Une solution complète : vous pouvez combiner l’offre santé, l’offre risques professionnels et l’offre retraite avec des options spécifiques, pour obtenir une protection sociale sur mesure pour chaque employé ainsi que des cotisations réduites pour vous.

3 avantages pour vos salariés

 
  • Ils ne perdent pas d’annuité, même s’ils ne sont plus rattaché au régime général de la Sécurité sociale française.
  • Le montant des salaires perçus à l’étranger seront pris en compte pour le calcul de leur pension de retraite.
  • Aucune querelle d’experts médicaux en cas de maladie invalidante ou d’accident du travail : pas de conflit avec l'assurance, c'est la CFE qui déclare un accident du travail ou une maladie professionnelle.

La retraite en France : comment ça fonctionne ?

La retraite en France est solidaire et repose sur la répartition : ceux qui travaillent financent les pensions des retraités. Conséquence ? Tous les actifs cotisent. Toutefois, leurs régimes de retraite obligatoires varient selon leur statut.

+ d’infos :

Pour tout savoir sur la retraite en France, rendez-vous sur http://www.lassuranceretraite.fr

Quels sont les avantages de cotiser à l’offre Retraite de la CFE ?

Le montant de votre pension de retraite dépendra de :

  • votre salaire annuel moyen, calculé sur les 25 meilleures années de salaires ;
  • la durée de cotisation.

Conséquence de ce mode de calcul ? En travaillant à l’étranger sans cotiser aux régimes de retraite de base français, le salarié sera obligé de retarder son départ à la retraite pour obtenir une pension à taux plein. 

Notre Assurance Retraite vous permet de sauvegarder les droits de vos salariés en continuant à cotiser comme s'ils étaient en France. 

Et la retraite complémentaire ?

La CFE pense à votre retraite obligatoire et aussi à votre retraite complémentaire.Grâce au pack Expat’CFE Humanis, vous pouvez cotiser pendant que vous travaillez à l’étranger, dans les mêmes conditions qu’en France. Découvrez le pack !

Pensez à
une couverture complète pour vos salariés

Comment faire adhérer un salarié ?

Rien de plus facile ! Vous pouvez faire adhérer un salarié à la CFE sans questionnaire de santé préalable et à n’importe quel moment.

Par exemple

 

  • - quand il quitte la France pour son nouveau pays de résidence ;
  • - quand il termine sa période de détachement pour commencer sa période d’expatriation ;
  • - ou quand il décide de changer de protection sociale, en renonçant à une assurance locale ou privée.

 

La date officielle d’adhésion est le 1er jour du mois civil qui suit la réception du bulletin d’adhésion.

La prise en charge des soins débute immédiatement si :
le salarié adhère à la CFE au plus tard dans les 3 mois qui suivent son départ de France ou  si son adhésion fait suite à une période de détachement.

En attendant l’ouverture prochaine de notre service d’adhésion en ligne, vous pouvez adhérer par voie postale en 3 étapes :

1 - téléchargez et complétez le document d’informations sur votre entreprise. Nous pourrons ainsi identifier votre société et de lui attribuer un numéro de mandataire ;

2 - téléchargez et complétez un bulletin individuel d’adhésion pour chaque salarié que vous voulez assurer. Grâce aux informations fournies, il pourra bénéficier d’une couverture sur mesure ;

3 - envoyez-nous par courriel ces deux documents, accompagnés des pièces justificatives demandées, à entreprises@cfe.fr

Questions fréquentes

Je me pose une question sur

Cliquez sur votre question !